Mon nom est Francine Saint.Louis et j’aimerais prendre quelques minutes pour t’écrire ces quelques lignes en toute humilité.

Sur ce site, tu liras une panoplie de belles choses à mon sujet – toutes des choses vraies qui mettent mon parcours, ma mission et mes accomplissements en valeur… (on appelle ça du marketing:)

Mais voici ce que j’aimerais que tu saches réellement, mais qui  aurait pris trop de place si c’était la première chose que tu avais lue en page d’accueil à mon sujet.

J’ai toujours été une rêveuse, une visionnaire et disons que pour une bonne partie de ma vie, ce trait de ma personnalité ne me rapportait pas vraiment. Au contraire, j’avais l’impression que les gens passaient leur temps à me le reprocher. “Arrête de rêver en couleur” est une phrase que j’entendais souvent.

Avec le recul, je ne peux pas leur en vouloir car après tout, il est vrai que j’avais la tête dans les nuages et que mes résultats étaient toujours très mitigés tant dans ma vie personnelle que professionnelle. 

D’ailleurs, il fut une époque où j’avais l’impression que tout ce que je faisais aboutissait peu à la réalisation concrète de mes grands rêves. 

Pourtant j’étais une étudiante brillante MAIS une ainée de famille déçue quand je regardais les succès que ma sœur et mes frères cumulaient pendant que j’avais la tête dans les nuages.

Bref, j’ai longtemps eu cette impression que tout ce que je faisais m’apportais peu de résultats concrets et j’en étais même arrivé à penser que s’en était ce que la vie me réservait. Rien de dramatique, c’était juste la réalité de ma perception à cette époque.

Le premier livre qui a

changé 

ma vie

À 25 ans, après un divorce me laissant seule avec trois enfants en bas âge, moi, qui croyais être prédestinée à un beau mariage qui durerait toute une vie, mon monde s’est écroulé cette année-là.

La vie venait alors de me confirmer que je ne réussirais pas grand chose dans la vie, ce qui venait jeter de l’huile sur le feu de mes croyances. Mon estime personnelle était alors à zéro.

Désespérée face à mon désarroi, un ami a eu la brillante idée de m’acheter le livre « Le plus grand Secrets du monde ». Puisque le livre avait été écrit par un célèbre auteur qui était parti d’une vie de sans abri à celui de la richesse, Og Mandino, j’ai décidé d’accorder mon attention aux premières pages. 

Ce livre a changé ma vie.

Je venais de comprendre, en quelques pages, que mon attitude était à la base de plusieurs de mes problèmes. Je venais aussi d’apprendre, en quelques lignes, une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne ? J’étais une leader. La mauvaise ? J’étais une leader pessimiste.

J’avais tellement été limité par mes croyances et mes perceptions erronées tant du monde extérieur que de celui de l’intérieur qui, à tous les jours me rappelait sous différentes formes mes défis, mes limites et que je ne réussirais rien de ma vie, que j’avais commencé à me rebeller contre tout et moi-même.

J’en étais devenue blessante, colérique, impatiente et ce système de défense m’a mené à avoir quelques moments disons quelques peu déséquilibrés dans toutes les sphères de ma vie.

Ma rencontre avec deux Anges terrestres!

Un jour, à mes 31 ans, j’ai fait la rencontre d’un homme qui me dit: « Tu sais Francine, il est évident que la vie t’as apporté beaucoup de défis (divorce avec trois jeunes enfants), mais je veux que tu saches une chose… Ce n’est pas parce que tu n’as pas réussi ton mariage que tu ne peux pas réussir ta vie. Toi, ton don, ça semble être relié à ta créativité et rendre service aux gens, en particulier dans le monde entrepreneurial . Il y a d’ailleurs un poste d’ouvert dans mon entreprise qui conviendrait à tes talents et je crois vraiment que tu devrais y poser ta candidature. »

Mon ADN au complet ne voulait pas appliquer à ce poste, j’étais terrifiée. 

Après tout, j’étais juste une maman monoparentale et fleuriste. Disons que le profil que cet homme me dressait n’était pas particulièrement en lien avec le métier que j’exerçais.

Mais puisque j’avais l’impression que c’était la première fois qu’un président d’entreprise me disait: « Je crois en toi… » J’ai décidé de le croire et j’ai postulée à ce poste. 

À ma grande surprise, je me suis démarquée et j’ai adoré cette expérience de trois années qui a totalement transformées ma vie. 

À l’intérieur de moi, je venais de réaliser un grand changement.

Ce président d’entreprise venait de semer quelque chose de puissant en moi qui est l’idée qu’il me serait peut-être possible de réussir dans quelque chose même si, jusqu’à ce moment-là je n’y étais pas parvenue. Ça, c’est la leçon que m’a donné le premier ange terrestre  qui a été mis sur ma route.

Le deuxième Ange terrestre

Quelques années plus tard, une éditrice qui m’aidait à réviser mon manuscrit « Repenser la vie, sa vie dans sa globalité » m’a dit une phrase qui allait changer le cours de ma vie.

Odette m’a dit: « Francine, tu as un véritable don pour transmettre tant verbalement que par l’écriture et la connaissance globale de l’être humain, mais tu ne mettras réellement ces dons à profit que lorsque tu les mettras en application dans ta propre vie. » OUCH!

Elle avait raison. 

Je m’étais construit une image « un masque » et j’utilisais plus souvent qu’autrement les mots pour expliquer aux gens comment penser et agir, où j’excellais d’ailleurs. Je n’en étais pas fière et il n’en revenait qu’à moi de changer les choses… mais comment ?

L’éveil d’une passion pour L’humain

Les années qui suivirent furent des années d’apprentissages essais-erreurs. Je me suis tournée vers ce qui avait semblé m’apporter du succès : les livres de développement personnel et tout ce qui concernait le développement du cerveau humain, ses potentialités. Si un livre avait pu autant m’aider, je faisais la simple déduction que d’avoir écrit « Repenser la vie, sa vie dans sa globalité » pouvait sans doute régler bien des choses. Je me suis alors à animer des groupes qui affichaient des salles complète avec ce livre et cela dura une dizaine d’années avant que je ne réalise tout l’impact qu’il avait dans ma propre vie! 

Aujourd’hui, je peux affirmer que ce livre a complètement changé ma vision de la vie et de moi-même!

Je continuais donc à suivre différentes formations, à lire des livres de développement personnel, de neuroscience, de psychologie, de philosophie, de business, tout en faisant de mon mieux pour appliquer les leçons que j’y apprenais, même si ce n’était pas toujours évident ni cohérent mon affaire! (rire). 

J’ai été une pitoyable leader à l’occasion et j’ai appris de ces erreurs. J’ai continué à agir avec inconscience et ça m’a permis de lentement me rapprocher de ma conscience, de me réaligner. J’ai pris des  décisions peu judicieuses et ça m’a permis d’en découvrir les conséquences et les leçons. J’ai tenté mille et un projets qui ont échoué et à chaque fois, j’ai appris des trucs. Mon point ici est que malgré l’investissement que je faisais en moi, je me retrouvais bredouille plus souvent qu’autrement.

Le seul indicateur de performance que je pouvais avoir, était les mandats de chargée de projets que je récoltais année après année pendant 10 ans de 1997 à 2007.

En raison de cette posture de leadership que j’apprenais lentement mais sûrement, on me demandait de plus en plus de prendre la parole devant les gens. 

De fil en aiguille, je développais une véritable passion pour l’humain, ses peurs, ses mécanismes, sa psychologie, ses freins et, surtout ses potentialités.

À cette époque, j’étais loin de me douter que cette passion allait se transformer en profession et que j’allais bientôt troquer le temps que j’investissais comme chargée de projets et d’écrivaine pour maintenant devenir accompagnatrice.

La rencontre ultime et le 

Moment clé

Ensuite, il y a eu deux moments clés qui se sont produits qui ont changé ma destinée à tout jamais.

Le premier, c’est lors de la création de ma dernière entreprise présentielle et ma rencontre avec mon mentor Claude Provencher qui m’a même fait le grand honneur de me coacher durant les trois années de cet événement mensuel.

Sa présence et ses conseils m’ont donné une confiance folle. Une sorte de concrétisation qu’on reconnaissait mon leadership et que lorsqu’on investit en soi, on peut se transformer et améliorer bien des choses.

Ma participation à cette entreprise est importante pour la suite de l’histoire car un événement clé, s’est produit lors de la dernière année où nous avons tous été expulsé car le propriétaire du bâtiment exerçait illégalement sans permis d’affaires. ce qui a mit terme abruptement à mon entreprise SolUna!

Le deuxième moment clé s’est manifesté dans les années suivantes par la découverte de Martin Latulippe et son Académie ZéroLimite. Depuis cette année-là, j’ai découvert qu’il n’y a aucune limite à l’esprit humain! 

Quand la vie a un autre plan

pour toi…

Si l’événement qui avait mit terme à mon entreprise SolUna ne s’était produit, je n’aurais jamais découvert Martin Latulippe et son Académie ZéroLimite qui m’a permit de m’aligner vers mon Plan, mon rêve.

Tout ce qui s’est manifesté a fait en sorte que la vie allait m’enseigner qu’un autre plan attendait pour moi.

Cet incident a eu un profond impact sur ma personne et sur le choix de ma mission.

J’avais l’impression que la vie venait de me lancer un beau message en me disant : vas-y ma belle… va à la poursuite de tes rêves les plus fous, tu n’as qu’une vie à vivre.

Il était temps d’aller à la poursuite de mon rêve et c’était MAINTENANT.

C’est donc sans un sou en poche, sans crédibilité et sans expérience que je me lançai sur le Web, dès ma sortie de la formation de l’Académie ZéroLimite, à la poursuite de mon rêve que plusieurs personnes considéraient impossible puisque je n’avais aucune connaissance en technologie.

5 ans plus tard, après des centaines d’échecs, de remises en question, de doutes et bien d’autres aventures entrepreneuriales dans lesquelles j’étais à un pouce de tout abandonner, j’étais loin de me douter que ma mission me mènerait là où j’en suis aujourd’hui.

À l’époque, je voulais simplement aider les autres à vivre leur plein potentiel et c’est la même motivation qui m’habite aujourd’hui.

Jamais je n’aurais pensé faire autant d’accompagnements, publier des livres, vendre mes services et livres dans plus de 53 pays ou que ce métier m’apporterait l’indépendance financière.

La majorité de tout ça n’existait même pas quand je me suis lancée.

Tout ça n’était qu’un rêve avec lequel j’ai décidé de passer à l’action malgré les peurs qui m’habitaient. J’en ai fait une réalité.

Et c’est exactement la même mission qui m’habite encore aujourd’hui, aider les gens à passer à l’action et manifester leurs rêves… car je sais hors de tout doute que les rêves peuvent se réaliser avec les bons enseignements, le bon accompagnement et une tonne de persévérance.

Et toi, c’est quoi ton rêve ? Ressens-tu l’Appel de Recréer ta vie?

Francine xox

>
Retour haut de page